NOUVELLES
01/02/2018 17:30 EST | Actualisé 01/02/2018 17:30 EST

Apple, une fois de plus, a un problème de iPhone

Apple fait plus d'argent que jamais, mais cela ne semble plus suffire.

AP Photo/Gene J. Puskar

Apple fait plus d'argent que jamais, mais cela ne semble plus suffire. Le géant de l'informatique est maintenant aux prises avec des théories conspirationnistes au sujet du ralentissement secret de ses plus anciens modèles de téléphones, tandis qu'une certaine incertitude entoure son plus récent modèle, le iPhone X, le plus dispendieux de sa gamme.

Il s'agit d'un difficile retour sur Terre pour une entreprise habituée à une loyauté aveugle de la part de sa base de consommateurs. Apple s'attendait à ce que les consommateurs adoptent le iPhone X comme un appareil dont le caractère révolutionnaire justifiait son prix de 1000 $ US.

Mais il semble que les partisans d'Apple ne se soient pas montrés aussi impressionnés que prévu. Plusieurs ont plutôt jeté leur dévolu sur d'autres modèles récents dont le prix est inférieur de 200 $ US à 300 $ US à celui du iPhone X.

Et les consommateurs désillusionnés par le ralentissement de modèles plus anciens pourraient être encore moins prompts à se procurer un nouveau iPhone. Apple a lancé une campagne pour remplacer les batteries de plus vieux modèles pour seulement 29 $ US, ce qui devrait corriger leur problème de ralentissement.

Apple a affiché jeudi, après la fermeture des marchés, un bénéfice trimestriel de 20,07 milliards $ US. Le bénéfice par action de la société de Cupertino, en Californie, s'est établi à 3,89 $ US.

Ce résultat était supérieur à celui attendu par les analystes de Wall Street. Ceux-ci visaient un bénéfice par action de 3,82 $ US, selon les prévisions recueillies par Zacks Investment Research.

Le fabricant des iPhone, des tablettes iPads et d'autres produits informatiques a affiché des revenus de 88,29 milliards $ US au cours du plus récent trimestre. Cela était aussi supérieur à la prévision de 86,29 milliards $ US des analystes.

Pour le trimestre en cours, qui prendra fin en avril, Apple dit s'attendre à un chiffre d'affaires entre 60 milliards $ US et 62 milliards $ US.

L'action d'Apple a reculé d'environ un pour cent sur le Nasadq depuis le début de l'année, pendant que l'indice élargi S&P 500 a gagné 5,5 pour cent. Dans les transactions d'après-séance de jeudi, le titre d'Apple prenait un peu plus de 1,5 pour cent.

VOIR AUSSI: