BIEN-ÊTRE
31/01/2018 17:25 EST | Actualisé 31/01/2018 17:26 EST

Tinder sommée de cesser la discrimination basée sur l'âge

Une application réservée aux jeunes?

Getty Images

L'application de rencontre en ligne Tinder a été sommée par la cour d'appel de Californie d'arrêter la discrimination visant les utilisateurs âgés de plus de 30 ans.La justice s'est rangée du côté d'Allan Candelore, l'homme à l'origine de la poursuite visant Tinder, a expliqué Techcrunch. Candelore ne trouvait pas normal de payer davantage que les célibataires sous la barre des 30 ans.

Aux États-Unis, les utilisateurs de moins de 30 ans paient 9,99 $US par mois pour avoir accès à Tinder Plus, alors que ceux âgés de 30 ans et plus doivent payer la somme de 19,99 $US, rapporte TechCrunch.

La version payante de Tinder offre des fonctions supplémentaires. Par exemple, il est possible de revenir sur un profil rejeté par erreur ou de changer son emplacement pour correspondre avec des gens tout autour du monde.

Tinder a justifié la différence de tarif en raison du « budget plus restreint » des utilisateurs de moins de 30 ans, rapporte The Independent.

La cour d'appel de Californie n'était pas du même avis. «Peu importe ce que les études de marché de Tinder ont pu démontrer au sujet du revenu des jeunes utilisateurs et de leur volonté de payer pour le service, en tant que groupe, par rapport à la cohorte plus âgée, certaines personnes ne s'adapteront pas », a expliqué le juge William Highberger.

Tinder Plus a été lancé en 2015 en même temps que la version non payante de l'application.