POLITIQUE
31/01/2018 06:40 EST | Actualisé 31/01/2018 06:41 EST

Des élus s'opposent au projet de monorail Montréal-Québec

Ils favorisent l'implantation du train à grande fréquence par VIA Rail.

holgs via Getty Images

Des élus du Québec demandent au gouvernement Couillard de mettre formellement de côté tout projet de monorail entre Québec et Montréal et d'appuyer plutôt l'implantation par VIA Rail du train à grande fréquence (TGF) dans ce corridor.

Une lettre ouverte à cet effet qui est publiée mercredi dans différents médias d'information a été signée par le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) Benoît Charette, le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, et celui de Drummondville, Alexandre Cusson, qui préside aussi l'Union des municipalités du Québec (UMQ).

Les dirigeants de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières et la Chambre de commerce et d'industrie de Drummond l'ont aussi signée.

L'automne dernier, le premier ministre Philippe Couillard avait manifesté de l'intérêt pour un projet de monorail suspendu.

La lettre reconnaît l'intérêt et la curiosité que peuvent susciter de nouvelles technologies de transport mais elle soutient que la réalisation du projet de train à grande fréquence (TGF) doit être la priorité immédiate.

La semaine dernière, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a affirmé que le projet de TGF favoriserait une connexion plus rapide entre les villes et ferait augmenter les gains de productivité pour les employés qui se déplacent régulièrement entre Montréal et Québec.

Récemment, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a tenu des commentaires positifs sur un projet de train à grande fréquence de VIA Rail reliant Québec à Windsor, en Ontario.

Voir aussi:

Montréal-Vancouver en train: une aventure marquante