DIVERTISSEMENT
30/01/2018 11:03 EST | Actualisé 30/01/2018 12:22 EST

Impliqué dans une sombre affaire, le gérant de Rachid Badouri quitte son poste

«Très dur d'exprimer la tristesse que j'éprouve en ce moment...»

Les pratiques de l'église de la Parole qui libère ont été révélées, ce lundi 29 janvier, dans Le Journal de Montréal. Au terme de son enquête, le quotidien a fait la lumière sur les promesses troublantes du pasteur Patrick Isaac, à la tête de cette organisation quasi sectaire, qui incitait ses disciples à lui verser leur premier salaire de l'année, puis 10 % de leurs revenus en plus de nombreuses offrandes, dans le but d'infiltrer le gouvernement, les médias et autres secteurs de la société grâce aux principes de Dieu.

Cette organisation hallucinante compte pourtant parmi ses disciples le gérant de l'humoriste Rachid Badouri, Steve Rasier, qui est impliqué de très près dans cette organisation, étant également le bras droit de Patrick Isaac.

Suite à la sortie de l'enquête, Steve Rasier a annoncé sur ses réseaux sociaux qu'il quittait ses fonctions de gérant pour Rachid Badouri après 13 ans de collaboration, afin d'éviter que ce dernier ne soit associé à ces allégations troublantes.

L'humoriste a rapidement réagi à la nouvelle sur sa page Facebook, soulignant qu'il s'agissait pour lui d'une grande perte. Il a également sommé ses abonnés de s'abstenir de mauvais commentaires, la nouvelle étant pour lui très difficile à encaisser.

Facebook

Pour plus de nouvelles de stars, rendez-vous sur HollywoodPQ.

À voir également :