NOUVELLES
29/01/2018 08:26 EST | Actualisé 29/01/2018 08:26 EST

Une demande de recours collectif contre Kia déposée en Cour supérieure du Québec

L'Association de protection des automobilistes dit avoir constaté un défaut important sur des Kia Forte des années 2010 à 2015.

Jo Yong hak / Reuters

L'Association de protection des automobilistes (APA) a déposé en Cour supérieure du Québec une demande d'autorisation pour un recours collectif au nom de propriétaires d'automobiles de marque Kia Forte munis d'un moteur de 2 litres.

L'APA dit avoir constaté un défaut important de claquement des moteurs installés sur ces voitures des années 2010 à 2015.

Il semble qu'une erreur d'assemblage du moteur ferait en sorte que les pistons usent anormalement les parois de leurs cylindres. Après un certain temps, le moteur commence à émettre un petit bruit lors du démarrage qui s'intensifie avec l'usure.

L'APA soutient que plusieurs consommateurs qui s'étaient plaints pendant la durée de la garantie de 5 ans ou 100 000 kilomètres de Kia se sont fait dire que le bruit était normal pour le modèle Forte.

Plus tard, ils ont appris qu'une réparation était devenue nécessaire mais que la garantie était échue. La solution impose souvent d'importantes réparations au véhicule ou le remplacement du bloc-moteur, une mesure dont le coût est évalué à environ 5500 $ par les concessionnaires Kia.

L'APA rapporte aussi que dans certains cas où Kia Canada a payé les réparations, le fabricant aurait fait signer des ententes de confidentialité qui interdisent aux consommateurs de partager cette information avec d'autres propriétaires de Forte.

Les gens possédant une Kia Forte 2010 à 2015 avec moteur de 2 litres qui croient avoir perçu le bruit anormal et à qui une réparation gratuite a été refusée sont invités à s'inscrire sur la page web du cabinet d'avocats Trudel Johnston et Lespérance.

Voir également: