NOUVELLES
29/01/2018 06:00 EST | Actualisé 29/01/2018 06:06 EST

Sondage Léger: Un an après l'attentat de Québec, les Québécois craignent-ils une attaque terroriste?

Le Québec est la deuxième province avec le plus haut pourcentage de «oui» au sondage.

ALICE CHICHE via Getty Images

Le 29 janvier dernier, un homme armé entrait au Centre culturel islamique de Québec et causait la mort de six personnes.

Un an après les évènements, le Québec est-il resté marqué par cette attaque? En décembre dernier, la firme Léger a demandé à 1567 Canadiens si ceux-ci avaient peur qu'une attaque terroriste survienne dans leur région. Le sondage révèle que 16% du pays se reconnaît dans cette peur.

Le Québec est la deuxième province avec le plus haut pourcentage de «oui» au sondage. Selon la firme Léger, 19% des Québécois ont peur de l'éventualité d'un acte terroriste. Avec 24%, l'Alberta est la province avec le plus haut pourcentage de réponses affirmatives.

Léger

Les milléniaux sont les plus craintifs d'un évènement tragique alors que 22% des répondants âgés entre 18 et 34 ans ont affirmé avoir peur d'un attentat. Les baby-boomers sont moins craintifs que leurs successeurs avec 13 % de réponses affirmatives.

Une différence est aussi perceptible entre les sexes. Les femmes (23%) sont plus craintives de cette éventualité que les hommes (15%).

Ces données correspondent-elles à votre sentiment face à l'éventualité d'une attaque terroriste au Québec?

Le sondage de la firme Léger a été réalisé du 18 au 21 décembre 2017 auprès de 1 567 Canadiens représentatifs avec une marge d'erreur de 2,5%.

Déjà publié sur Le HuffPost Québec: