NOUVELLES
29/01/2018 18:26 EST | Actualisé 29/01/2018 18:26 EST

Près de 70 médicaments génériques seront vendus moins cher

Les rabais pourraient atteindre 90 pour cent par rapport au prix des médicaments d'origine.

Mehmet Dilsiz

Une nouvelle entente permettra de réduire le prix de près de 70 des médicaments génériques les plus fréquemment prescrits au Canada, notamment pour traiter l'hypertension, l'hypercholestérolémie et la dépression.

En vertu de cette entente conclue entre les gouvernements et l'industrie des médicaments génériques, les rabais pourraient atteindre 90 pour cent par rapport au prix des médicaments d'origine.

Les prix actuels de ces médicaments génériques seront réduits de 25 à 40 pour cent à compter du 1er avril. En contrepartie, les régimes d'assurance médicaments participants s'engagent à ne pas procéder à des appels d'offres pour une période de cinq ans. Cette initiative fera tripler le nombre de médicaments génériques qui sont vendus au rabais dans le cadre de cette initiative.

L'Association canadienne du médicament générique estime que plus de 70 pour cent des ordonnances remboursées en vertu des régimes publics d'assurance médicaments canadiens sont des médicaments génériques.

On indique que les consommateurs verront la différence de prix lorsqu'ils feront remplir leur ordonnance, que ce soit par l'entremise d'un régime public ou d'un régime collectif privé — et a fortiori s'ils payent de leur poche.

Les partenaires estiment que cette initiative permettra aux régimes d'assurance médicaments participants d'économiser jusqu'à 3 milliards $ en cinq ans.

L'entente a été conclue par l'Association canadienne du médicament générique et l'Alliance pancanadienne pharmaceutique, qui regroupe les régimes d'assurance médicaments participants des provinces, des territoires et du gouvernement fédéral. Cette alliance avait été créée par le Conseil de la fédération en 2010 sous le nom d'«Alliance pancanadienne d'achat de médicaments»; le fédéral s'y est joint un peu plus tard.

L'alliance estime qu'en date du 31 mars 2017, ses efforts avaient permis aux gouvernements participants de réaliser des économies combinées de 1,28 milliard $ par année.