POLITIQUE
29/01/2018 08:54 EST | Actualisé 30/01/2018 09:03 EST

Les politiciens de partout au Québec et au Canada commémorent l'attentat de Québec

Justin Trudeau a déclaré dans un communiqué diffusé lundi matin que cette attaque «visait tous les Canadiens».

ALICE CHICHE via Getty Images
Le Centre culturel islamique de Québec.

Les politiciens de partout au Québec et au Canada ont commémoré lundi l'attentat dans la grande mosquée de Québec survenu il y a exactement un an et qui continue de laisser des séquelles dans la communauté musulmane québécoise.

Le 29 janvier 2017, pendant la prière du soir, un tireur a ouvert le feu dans le Centre culturel islamique du secteur Sainte-Foy, faisant six morts et 19 blessés, dont cinq gravement.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré dans un communiqué diffusé lundi matin que cette attaque "visait tous les Canadiens", car son auteur cherchait à "affaiblir nos valeurs".

Il a ajouté que son gouvernement continuerait de "lutter contre l'islamophobie, à agir contre elle et toute autre forme de haine et de discrimination".

Le chef de l'opposition à Ottawa, Andrew Scheer, s'est pour sa part désolé que ces victimes aient été brimées dans leur droit de pratiquer leur religion.

Il a par ailleurs rappelé que ce drame démontrait que le Canada "n'était pas à l'abri du fléau qu'est le terrorisme".

Le premier ministre Trudeau livrera un discours sur l'attentat de Québec à la Chambre des communes, lundi après-midi, tout comme M. Scheer.

Premier anniversaire de l'attentat de Québec

Des députés des autres partis prendront aussi la parole.

En soirée, tous les chefs de partis fédéraux seront présents au rassemblement de solidarité pour commémorer la fusillade qui aura lieu dans le stationnement de l'église Notre-Dame-de-Foy, à Québec, à quelques pas de la mosquée.

Tous les partis politiques québécois seront aussi représentés. Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, et le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, y seront. Le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois s'y rendra aussi.

Pour souligner le premier anniversaire de la tuerie, la Ville de Québec et le Centre culturel islamique de Québec ont organisé plusieurs jours de commémorations.

La grande mosquée de Québec a notamment tenu une soirée portes ouvertes, samedi, et un rassemblement multiconfessionnel s'est tenu dimanche soir en compagnie de représentants de plusieurs communautés.

D'autres rassemblements sont prévus ailleurs au pays, lundi.

À Montréal, un événement a eu lieu en matinée à l'hôtel de ville, en présence de la mairesse Valérie Plante.

"Je suis une Montréalaise, mais je suis aussi une maman qui a d raconter à ses enfants l'année dernière ce qui s'est passé. On ne trouve pas les mots pour expliquer cette tragédie, cet acte ignoble qui a été fait par un individu qui s'est attaqué à une population, à des gens qui faisaient la prière", a-t-elle confié aux journalistes.

Des événements sont aussi prévus à Ottawa, Toronto, Calgary et Vancouver.

Déjà publié sur Le HuffPost Québec: