NOUVELLES
26/01/2018 15:49 EST | Actualisé 26/01/2018 15:49 EST

Les employés de soutien de l'École de technologie supérieure sont en grève

Le mandat de grève a été appuyé dans une proportion de 88 pour cent.

Getty Images/iStockphoto

Les 500 employés de soutien de l'École de technologie supérieure à Montréal viennent de se doter d'un mandat de grève générale illimitée à être déclenché au moment jugé opportun.

Ces travailleurs, membres de la section locale 3187 du Syndicat canadien de la fonction publique, affilié à la FTQ, sont tant des professionnels que des employés de métier, des employés de bureau et des techniciens.

Au cours d'une entrevue avec La Presse canadienne, vendredi, Chantal Bourgeois, conseillère syndicale au SCFP-FTQ, a fait savoir que les syndiqués commenceront leurs moyens de pression dès dimanche, en manifestant pacifiquement lors de la journée «portes ouvertes» dans l'établissement de niveau universitaire.

Le mandat de grève a été appuyé dans une proportion de 88 pour cent.

Parmi les principaux points en litige, on trouve les salaires, la possibilité de prendre une retraite graduelle et le processus de dotation des postes.