NOUVELLES
25/01/2018 06:40 EST | Actualisé 25/01/2018 06:40 EST

Un site web contre les paradis fiscaux est lancée au Québec

Le collectif Échec aux paradis fiscaux cible le gouvernement fédéral.

vraiessolutions.com

Les paradis fiscaux préoccupent profondément les citoyens et le Canada doit en faire davantage pour les combattre. C'est pour cette raison que le collectif Échec aux paradis fiscaux lance une nouvelle campagne ciblant particulièrement le gouvernement fédéral.

Le collectif a notamment élaboré un nouveau site web, VraiesSolutions.com, qui permettra aux citoyens de contacter eux-mêmes le cabinet du premier ministre Justin Trudeau, celui du ministre des Finances Bill Morneau, de la ministre du Revenu national Diane Lebouthillier, en plus de leur propre député, pour leur faire part de leurs préoccupations à ce sujet.

Le site, qui est lancé jeudi, donnera également de l'information sur cette question des paradis fiscaux, a indiqué au cours d'une entrevue Samuel-Élie Lesage, coordonnateur du collectif Échec aux paradis fiscaux.

Dans les faits, le gouvernement du Canada s'est déjà engagé à combattre ces paradis fiscaux, dont on a tant entendu parler avec les Panama Papers et les Paradise Papers, notamment. Mais le collectif estime qu'il en fait encore trop peu, compte tenu de l'importance économique, sociale et politique de cet enjeu.

«Le gouvernement fédéral pourrait faire davantage et faire beaucoup mieux pour lutter contre les paradis fiscaux et l'évitement fiscal — tout ce qui est frauder l'impôt. On considère que les mesures qui ont été prises jusqu'à date peuvent être louables, mais peuvent être vraiment meilleures, plus fortes, plus ambitieuses, plus audacieuses, plus efficaces aussi», a-t-il plaidé.

Échec aux paradis fiscaux tient à ce que des lois et des règles soient changées, que des mesures musclées soient prises, au-delà des beaux discours.

«En ce moment, il y a un certain momentum», c'est vrai, a admis M. Lesage. Mais «il faut continuer», a-t-il ajouté, notant que d'autres pays que le Canada ont agi et ont réussi à récupérer des millions de dollars, après que les premières révélations concernant les paradis fiscaux eurent été publiées dans les médias.

Le collectif Échec aux paradis fiscaux regroupe les quatre centrales syndicales: FTQ, CSQ, CSN et CSD, de même que de grands syndicats comme la FIQ, l'APTS, le SPGQ, le SCFP, le SFPQ, des associations étudiantes comme la Fédération étudiante collégiale du Québec, l'Union des consommateurs et Oxfam-Québec.

Voir aussi: