NOUVELLES
24/01/2018 11:21 EST | Actualisé 24/01/2018 11:28 EST

Phénix: les fonctionnaires fédéraux se mobilisent déjà pour l'élection

80 pour cent des travailleurs de l'État (fédéral) ont éprouvé des problèmes avec leur paie.

Bloomberg via Getty Images

Frustrés et en colère devant l'incapacité du gouvernement Trudeau à régler les problèmes du système de paie Phénix, les fonctionnaires fédéraux se mobilisent déjà en prévision de l'élection l'an prochain.

Au cours d'une entrevue avec La Presse canadienne, mercredi, Magali Picard, vice-présidente exécutive régionale à l'Alliance de la fonction publique du Canada a décrit comme une sorte de «mise en demeure symbolique» la pétition qui sera bientôt présentée au gouvernement fédéral.

Que le gouvernement se tienne prêt, dit-elle: au Québec, la mobilisation commence. Elle rappelle que les Québécois ont élu 40 députés libéraux lors de l'élection de 2015 et que si le gouvernement Trudeau veut en faire réélire autant, il devra régler le problème pour de bon.

Les gens outrés ou frustrés par le système de paie Phénix ont jusqu'à vendredi midi pour signer cette pétition.

Des quelque 6200 signataires qui avaient apposé leur nom jeudi matin, environ 60 pour cent venaient du Québec. Mme Picard note qu'au Québec, 80 pour cent des travailleurs de l'État (fédéral) ont éprouvé des problèmes avec leur paie, quoique pas tous avec le même degré de gravité.