NOUVELLES
24/01/2018 13:47 EST | Actualisé 24/01/2018 13:48 EST

Jagmeet Singh fait face à sa première critique trois mois après son entrée en poste

Charlie Angus a effacé son gazouillis peu de temps après l'avoir publié.

Mark Blinch / Reuters

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a fait face à sa première critique, trois mois après son élection à la tête de la formation, alors que débutait mercredi la réunion de son caucus à Ottawa.

Le député Charlie Angus, l'un de ses rivaux lors de la course à la direction, a publié vendredi soir sur Twitter un commentaire contre la nouvelle direction que semble prendre le NPD sous la gouverne de M. Singh. «Lorsqu'un parti croit que de meilleurs trucs d'Instagram ou de la planification de gala sont le meilleur moyen de réussir, nous perdons le contact», a-t-il écrit en ajoutant que le mouvement néo-démocrate avait toujours été près de sa base.

Quelques jours auparavant, M. Singh avait documenté sa demande en mariage à Gurkiran Kaur, sa nouvelle fiancée, sur Instagram.

Charlie Angus a effacé son gazouillis peu de temps après l'avoir publié. Il s'est justifié mercredi en disant qu'il n'avait pas à s'en prendre à la nouvelle équipe d'employés mise en place par Jagmeet Singh parce qu'ils ne font que commencer leur travail.

Il a toutefois insisté sur le besoin pour le NPD de ne pas se détourner de sa base pour tout miser sur les réseaux sociaux.

Il semble que le départ récent de Michele Girash, une organisatrice néo-démocrate qui travaillait pour le caucus des députés, est à l'origine du mécontentement de M. Angus. Mme Girash avait dirigé sa campagne lors de la course à la direction.