NOUVELLES
22/01/2018 16:54 EST | Actualisé 22/01/2018 16:54 EST

Wall Street, soulagée par la fin du «shutdown», termine à des records

C'est la huitième fois depuis le début de l'année que les trois grands indices de la place new-yorkaise décrochent simultanément un nouveau record.

La Bourse de New York, soulagée par le compromis mettant fin à la fermeture partielle du gouvernement fédéral américain, a porté ses principaux indices à des niveaux inédits lundi.

Selon les chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 0,55% à 26.214,60 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a progressé de 0,98% à 7.408,03 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 0,81% à 2.832,97 points.

C'est la huitième fois depuis le début de l'année que les trois grands indices de la place new-yorkaise décrochent simultanément un nouveau record.

Ils avaient démarré la séance sur une note beaucoup prudente en attendant de voir à quoi aboutiraient les négociations entre démocrates et républicains au Sénat.

Quand un compromis s'est profilé à la mi-journée, "un sentiment de soulagement général s'est emparé des marchés", stimulant nettement les indices, a observé Adam Sarhan de 50 Park Investment.

Même s'il a été démontré que les épisodes de paralysies budgétaires n'ont en général pas ou peu d'effets à long terme sur les marchés et l'économie, le "shutdown" entré en vigueur samedi "n'a vraiment pas eu le temps de provoquer de perturbations pour les entreprises américaines", a-t-il ajouté.

Cette situation résolue, le marché concentre de nouveau son attention sur la saison des résultats, affirme M. Sarhan. "Et tant qu'on n'aura pas plus de clarté sur les perspectives des entreprises (pour 2018), ceux qui parient à la hausse conservent le bénéfice du doute", a estimé M. Sarhan.

La séance a aussi été marquée lundi par plusieurs opérations d'ampleur: le rachat par le laboratoire français Sanofi de Bioverativ (+61,89%) pour 11,6 milliards de dollars, celui de Juno Therapeutics (+26,82%) par Celgene (+0,25%) pour 9 milliards de dollars et l'acquisition par l'assureur AIG (-0,89%) de Validus (+44,03%) pour 5,6 milliards de dollars.

"Ces accords proposent tous une prime plutôt intéressante par rapport au cours de Bourse des entreprises, ce qui laisse penser à certains que le marché a encore pas mal de marge pour monter", a relevé Patrick O'Hare de Briefing.

Le marché obligataire est resté quasiment stable: le rendement des bons du Trésor à 10 ans, monté vendredi à son plus haut niveau depuis 2014, évoluait vers 21H20 GMT à 2,659%, comme vendredi soir, et celui des bons à 30 ans baissait à 2,923%, contre 2,933% à la précédente clôture.

jum/jld

AIG - AMERICAN INTERNATIONAL GROUP

JUNO THERAPEUTICS

CELGENE

VALIDUS HOLDINGS

Sanofi