NOUVELLES
21/01/2018 10:11 EST | Actualisé 21/01/2018 10:11 EST

Nadal s'impose en quatre sets et passe en quarts de finale en Australie

Le favori espagnol a défait l'Argentin en trois heures et 51 minutes, grâce notamment à sept bris.

Il lui a fallu près de quatre heures mais Rafael Nadal est passé en quarts de finale à Melbourne, dimanche, battant Diego Schwartzman 6-3, 6-7 (4), 6-3 et 6-3.

Le favori espagnol a défait l'Argentin en trois heures et 51 minutes, grâce notamment à sept bris.

À l'horizon: le Croate Marin Cilic, sixième tête d'affiche. Il a vaincu l'Espagnol Pablo Carreno Busta 6-7 (2), 6-3, 7-6 (7) et 7-6 (2), obtenant sa 100e victoire en Grand Chelem.

«C'était une bonne bataille. J'étais soulagé d'avoir pu obtenir un bon jeu décisif à la fin», a souligné le vainqueur des Internationaux des États-Unis en 2014.

Cilic a avoué qu'il n'était pas au courant qu'il avait atteint le plateau des 100 victoires.

«Ma 300e victoire en carrière est survenue à Flushing Meadows en 2014, alors c'en est une belle. J'espère pouvoir continuer mon parcours ici et obtenir trois autres victoires.»

Le Bulgare Grigor Dimitrov, troisième tête de série, a prévalu 7-6 (3), 7-6 (4), 4-6 et 7-6 (4) aux dépens de Nick Kyrgios, de l'Australie.

Chez les dames, la Danoise Caroline Wozniacki a écarté la Slovaque Magdelana Rybaricova, 6-3 et 6-0. C'est la première fois depuis 2012 qu'elle atteint les quarts de finale aux Internationaux d'Australie.

Après un match difficile au second tour — elle avait dû sauver deux balles de match pour se tirer d'affaire au troisième set — la Danoise a dit qu'elle «avait joué au tout pour le tout» et qu'elle n'avait rien à perdre.

Elle a remporté ses deux matchs en deux manches depuis et affrontera au prochain tour Carla Suarez Navarro, qui est venue de l'arrière 4-1 pour battre Anett Kontaveit en trois manches de 4-6, 6-4, 8-6.

Après avoir rencontré quelques difficultés sur son parcours jusqu'à présent, Wozniacki, qui a atteint les demi-finales à Wimbledon l'an dernier, a dominé son match de quatrième tour. Elle a même tenté un coup hors du commun entre les jambes de sa partenaire.

«Je crois que vous pouvez dire que mon niveau de confiance est très élevé», a-t-elle déclaré lors d'une entrevue sur le terrain suite à sa performance.

Wozniacki pourrait retourner au sommet du classement mondial si elle réussissait à atteindre les demi-finales, le tout combiné à quelques autres résultats favorables.

Elle n'a jamais mis la main sur un titre du Grand Chelem mais s'est inclinée à deux reprises en finale des Internationaux des États-Unis — en 2009 face à Kim Clijsters et en 2014 devant Serena Williams.

Elina Svitolina, de l'Ukraine, a eu raison de la Tchèque Denisa Allertova, 6-3 et 6-0.