NOUVELLES
20/01/2018 17:22 EST | Actualisé 31/01/2018 11:06 EST

Un amateur de sushis a sorti un parasite de 5 pieds de son corps

Il avait une diarrhée violente.

Getty Images/iStockphoto

Un homme californien qui mangeait régulièrement du sashimi au saumon a juré de ne plus en manger après avoir sorti un ténia - un parasite qui peut se développer dans le tube digestif - de son corps qui était presque aussi long qu'il était grand, dit un médecin.

Kenny Banh, médecin aux urgences, a décrit la situation, qui se serait produite il y a environ deux mois, dans l'épisode d'un podcast médical de ce mois-ci: Ça ne blessera pas. L'épisode - que vous pouvez écouter ici - a été diffusé le 8 janvier. Le récit horrifiant a commencé à apparaître dans de nombreux médias cette semaine.

Banh a dit qu'il travaillait dans une salle d'urgence à Fresno quand un jeune homme est entré, disant qu'il avait une diarrhée violente et qu'il voulait être traité pour des vers. Au début, Banh était un peu sceptique sur le fait que l'homme avait effectivement des vers, mais sa curiosité a été piquée quand il a vu un petit sac en plastique à côté du patient.

Quand il a demandé au patient à ce sujet, il a été dit, « C'est le ver », a raconté Banh sur le podcast.

« Je l'ouvre et je sors un rouleau de papier toilette ... et enroulé autour, c'est bien sûr ce truc géant, long, qui ressemble à un ténia plat », a déclaré Banh.

Le patient a rapporté qu'il avait des douleurs abdominales et une diarrhée sanglante avant de voir une partie du ver sortir de son corps alors qu'il était aux toilettes, a dit Banh. Il a commencé à tirer dessus jusqu'à ce qu'il soit complètement sorti.

Le patient était en fait soulagé qu'il s'agît d'un ténia et non ses organes qui s'échappaient de son corps. Mais il était naturellement curieux de savoir d'où venait le ver.

Banh a dit que lorsqu'il a questionné l'homme sur les facteurs de risque possible - comme s'il avait voyagé dans un pays en développement, s'il avait bu de l'eau de puits -, seul un détail ressortait. L'homme a dit qu'il aimait les sushis et consommait du saumon cru « presque tous les jours », a expliqué Banh.

Selon les centres de contrôle et de prévention des maladies, le ténia le plus répandu chez les humains est le Diphyllobothrium latum. Les gens sont infectés après avoir mangé certains types de poisson cru ou mal cuit, y compris le saumon. Le Washington Post note que les saumons des côtes du Pacifique d'Asie et d'Amérique du Nord peuvent être infectés par un type de ténia connu sous le nom de Diphyllobothrium nihonkaiense.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.