POLITIQUE
19/01/2018 11:32 EST | Actualisé 19/01/2018 11:32 EST

Justin Trudeau se rendra à Chicago et en Californie le mois prochain

Cette tournée vise à «resserrer encore davantage les liens profonds qui unissent le Canada et les États-Unis».

Czar Dancel / Reuters

Justin Trudeau planifie une petite tournée américaine. Le premier ministre se rendra à Chicago, Los Angeles et San Francisco au début février.

Dans le communiqué diffusé par le bureau du premier ministre vendredi pour annoncer ce voyage, on écrit que l'exercice servira à «resserrer encore davantage les liens profonds qui unissent le Canada et les États-Unis».

Le semaine prochaine, à Montréal, commence une sixième ronde de renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA). Ces pourparlers ont été marqués, jusqu'à maintenant, par une certaine tiédeur américaine, Donald Trump déclarant, à quelques reprises, qu'il est prêt à tout simplement déchirer l'accord.

Encore en début de semaine, en entrevue à La Presse canadienne, M. Trudeau insistait sur l'importance de soigner les relations avec les Américains et pas seulement avec la Maison-Blanche. Il citait les gouverneurs et les sénateurs qui sont conscients de l'importance de l'ALÉNA pour l'économie de leurs communautés.

M. Trudeau prévoit livrer à Los Angeles un discours au Ronald Reagan Presidential Foundation and Institute, qui «fera valoir l'interconnexion des économies canadienne et américaine».

À San Francisco, son agenda prévoit des rencontres avec des chefs d'entreprises et des entrepreneurs locaux.

M. Trudeau entame ce périple le 7 février, en commençant par Chicago où il prononcera un discours au University of Chicago Institute of Politics. Le sujet annoncé de ce discours-là: «l'importance du service public et les façons dont cela peut contribuer à créer une classe moyenne prospère ainsi que des liens politiques et commerciaux encore plus forts entre le Canada et les États-Unis».