NOUVELLES
19/01/2018 09:50 EST | Actualisé 19/01/2018 09:50 EST

Emmanuel Macron promet de gonfler les dépenses militaires

M. Macron a ajouté qu'il entend rétablir le service national.

Jean-Paul Pelissier / Reuters

Le président français Emmanuel Macron s'est engagé vendredi à gonfler les dépenses militaires de son pays au cours des prochaines années, afin d'assurer la sécurité du territoire français et de maintenir la présence de l'armée française à l'étranger.

Prenant la parole devant des militaires à bord du navire Dixmude, au large de la base de Toulon, M. Macron a promis d'injecter 1,8 milliard d'euros dans les dépenses militaires cette année, pour hausser le budget de l'armée à 34,2 milliards d'euros.

Il a ensuite promis de porter les dépenses militaires à 2 pour cent du PIB, contre environ 1,8 pour cent actuellement, d'ici 2025, afin de stopper «l'érosion de notre capacité militaire».

Six mois après qu'une crise concernant le budget de l'armée eut mené à la nomination d'un nouveau chef d'état-major, M. Macron a déclaré que cet effort financier est «sans précédent».

L'ancien chef d'état-major, le général Pierre de Villers, a démissionné plutôt que d'accepter une réduction de 850 millions d'euros du budget militaire l'an dernier.

M. Macron a ajouté qu'il entend rétablir le service national, respectant ainsi une de ses promesses électorales. Quelque 600 000 jeunes âgés de 18 à 21 ans seront conscrits pendant un mois chaque année. La mesure profitera d'un financement distinct.

Le président a répété que l'arsenal militaire de la France demeurera au coeur de sa stratégie militaire de dissuasion, et il a réitéré l'importance pour l'armée de pouvoir intervenir «n'importe où dans le monde».

À voir aussi: