NOUVELLES
19/01/2018 16:04 EST | Actualisé 19/01/2018 16:04 EST

Centrales au gaz: l'ex-chef de cabinet de McGuinty est reconnu coupable

David Livingston, qui était chef de cabinet de l'ex-premier ministre libéral Dalton McGuinty, avait été accusé de tentative de méfait et d'utilisation illégale d'un ordinateur.

THE CANADIAN PRESS/Colin Perkel
Laura Miller, à droite, a également été accusée de destruction de documents, mais a été déclarée non coupable.

Un ancien employé politique de haut rang en Ontario a été reconnu coupable d'avoir détruit des documents liés à une décision politique controversée du gouvernement provincial.

David Livingston, qui était chef de cabinet de l'ex-premier ministre libéral Dalton McGuinty, avait été accusé de tentative de méfait et d'utilisation illégale d'un ordinateur.

Les documents détruits portaient sur une décision coûteuse du gouvernement libéral, qui avait décidé d'annuler la construction de deux centrales au gaz avant une élection provinciale.

Le juge Timothy Lipson a déclaré que M. Livingston était un individu intelligent qui savait exactement ce qu'il faisait.

L'adjointe de David Livingston, Laura Miller, avait également été accusée, mais elle a été déclarée non coupable.