NOUVELLES
18/01/2018 13:57 EST | Actualisé 18/01/2018 13:57 EST

Les États-Unis de Trump n'ont pas la cote au sein de la population mondiale

Le sondage révèle une baisse d'appuis généralisée sur le continent américain, mais la grogne est surtout marquée au Canada.

WASHINGTON — Un nouveau sondage réalisé à l'échelle mondiale révèle une chute spectaculaire dans l'appréciation du leadership américain sous Donald Trump — et une baisse particulièrement brutale au Canada.

Dans ce sondage annuel, la firme Gallup a demandé aux répondants de 134 pays ce qu'ils pensaient du leadership des États-Unis, de la Chine, de l'Allemagne et de la Russie.

Les États-Unis atteignent cette année un creux historique depuis 2007, alors que seulement 30 pour cent des répondants dans le monde approuvent le leadership américain, une baisse de 18 points de pourcentage par rapport à l'année précédente. Depuis 2009, la «cote» des États-Unis se situait toujours entre 40 et 50 pour cent.

Les États-Unis, qui étaient à 48 pour cent l'an dernier, descendent loin derrière l'Allemagne (41), le nouveau numéro un mondial, et se classent maintenant entre la Chine et la Russie.

Le sondage révèle une baisse d'appuis généralisée sur le continent américain, mais la grogne est surtout marquée au Canada. Le nombre de répondants canadiens qui approuvent la performance de l'administration américaine a chuté de 40 points de pourcentage en un an; le Panama et le Costa Rica suivent avec une chute d'une trentaine de points, et le Mexique avec une baisse de 28 points.

Les opinions sont encore plus défavorables dans certains pays, notamment au Portugal, qui a enregistré une baisse de 51 points en un an.

Par contre, les États-Unis connaissent un regain d'appuis de 10 points et plus dans d'autres pays: le Liberia (+17), la Macédoine (+15), le Bélarus (+11) et Israël (+14). Le sondage a été mené avant l'annonce du président Trump de déménager l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

La firme américaine Gallup a questionné 1000 personnes soit en personne, soit au téléphone, dans les 134 pays sondés; la marge d'erreur varie de deux à cinq points de pourcentage, selon les pays.

À voir aussi: