DIVERTISSEMENT
18/01/2018 18:40 EST | Actualisé 18/01/2018 18:40 EST

«Les affamés» et «Le problème d’infiltration» séduiront-ils les collégiens?

Les cinq films en lice pour le 7e Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ) ont été dévoilés jeudi.

http://www.imdb.com/

Les cinq films en lice pour le 7e Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ) ont été dévoilés jeudi. Il s'agit de La résurrection d'Hassan, de Carlo Guillermo Proto, Le problème d'infiltration, de Robert Morin, Les affamés, de Robin Aubert, Mes nuits feront écho, de Sophie Goyette, et Tadoussac, de Martin Laroche.

Plus de 53 collèges et cégeps participent chaque année au processus de remise du PCCQ. Dans les prochaines semaines, des étudiants visionneront les œuvres finalistes et devront en débattre. Chaque institution devra nommer un porte-parole, qui se rendra ensuite à Québec, les 23 et 24 mars, pour exprimer l'opinion de son école lors des journées de délibérations, aux termes desquelles, un long-métrage, parmi les cinq nommés, sera sacré vainqueur.

L'an dernier, c'est le film Manoir, de Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe, qui avait raflé les honneurs. Chorus, de François Delisle (2016), Tu dors Nicole, de Stéphane Lafleur (2015), Vic + Flo ont vu un ours, de Denis Côté (2014), Laurence Anyways, de Xavier Dolan (2013) et En terrains connus, de Stéphane Lafleur (2012) ont aussi tous été décorés de la distinction.

Le réalisateur ou la réalisatrice de la production lauréate recevra une bourse de 3000$. Des prix de participation sont également décernés parmi les collégiens ayant pris part au projet.

Le Prix collégial du cinéma québécois vise à stimuler l'intérêt des jeunes envers le septième art québécois, développer leur esprit critique et leur habileté à défendre leur point de vue. Marraine du PCCQ depuis que le concours existe, Micheline Lanctôt reprend son rôle d'ambassadrice à nouveau en 2018.

Quant à la sélection des titres en jeu, elle est déterminée par un comité rassemblant des spécialistes du cinéma, qu'ils soient critiques, journalistes, analystes, diffuseurs ou autres. Jason Béliveau, directeur de la programmation d'Antitube et chroniqueur cinéma, Manon Dumais, critique, Robin Plamondon, directeur du cinéma Le Clap à Québec, Daniel Racine, animateur et critique, et Ségolère Roederer, directrice générale de Québec Cinéma, étaient les membres décideurs pour la présente édition du PCCQ.

D'ici l'élection du gagnant ou de la gagnante, les jeunes participants à l'activité auront l'occasion de rencontrer les cinéastes cités au PCCQ lors d'un 5 à 7 des Rendez-Vous Québec Cinéma (anciennement Rendez-vous du Cinéma Québécois), le 23 février. Le festival tiendra sa 36e édition du 21 février au 3 mars, et Patrick Huard en sera le visage officiel, après Pier-Luc Funk en 2017, Pascale Bussières en 2016, Marc Labrèche en 2015 et Antoine Bertrand en 2014. Auparavant, Emmanuel Bilodeau avait assumé ce titre pendant trois ans, de 2010 à 2012.