POLITIQUE
17/01/2018 20:48 EST | Actualisé 17/01/2018 20:48 EST

Trudeau à La Malbaie en vue du G7 espère des discussions «franches et ouvertes»

Il a souligné que la région de Charlevoix est un symbole du message que le Canada veut envoyer au reste du monde.

THE CANADIAN PRESS/Jacques Boissinot

Le premier ministre Justin Trudeau affirme que le sommet du G7, qui aura lieu dans la région de Charlevoix en juin prochain, représente une occasion d'avoir «des conversations franches et ouvertes en vue de bâtir un monde plus vert, plus égal et plus prospère».

Il a souligné que la région de Charlevoix est un symbole du message que le Canada veut envoyer au reste du monde, soit qu'il est «non seulement possible, mais nécessaire de trouver un équilibre entre la croissance de l'économie et la protection de notre environnement», a précisé M. Trudeau.

Le Canada occupe la présidence du G7 pour toute la durée de 2018 et le gouvernement a choisi comme principaux thèmes l'égalité des genres, les énergies propres et les emplois d'avenir.

Justin Trudeau, qui assistait, mercredi soir, au Gala «Charlevoix reconnaît» organisé par la Chambre de commerce de Charlevoix, a dit avoir choisi cette région pour le caractère chaleureux de l'endroit.

«Je voulais que les dirigeants fassent l'expérience de votre accueil légendaire. Je voulais qu'ils se sentent chez eux», a-t-il déclaré, ajoutant être «très fier d'emmener le monde au Québec».

Jeudi, le premier ministre doit se rendre à Québec pour rencontrer le maire Régis Labeaume et répondre aux questions du public dans une école secondaire dans le cadre de sa tournée de plusieurs villes à travers le pays.

Justin Trudeau a déjà participé à des rencontres populaires dans la région d'Halifax ainsi qu'à Hamilton et à London, en Ontario.

Selon lui, ces assemblées publiques lui offrent plus de temps pour expliquer ses décisions que lorsqu'il répond aux questions des médias ou aux députés à la période des questions aux Communes.

VOIR AUSSI: