NOUVELLES
17/01/2018 13:01 EST | Actualisé 17/01/2018 13:01 EST

Plusieurs athlètes russes ont refusé de se soumettre à un test antidopage

La fédération a demandé des explications aux athlètes et lancé une enquête interne.

Getty Images/iStockphoto

La Fédération russe d'athlétisme a lancé une enquête après que des dizaines d'athlètes se soient retirés d'une compétition à l'arrivée de l'équipe antidopage.

Selon l'agence de presse russe Championat, 36 athlètes ont déclaré forfait en vue des Championnats intérieurs d'athlétisme de Sibérie à Irkutsk, la semaine dernière. Plusieurs d'entre eux ont dit être malades.

La fédération a demandé des explications aux athlètes et lancé une enquête interne.

Ce n'est pas la première fois que des athlètes russes sont accusés d'esquiver des tests antidopage. La fédération avait aussi lancé une enquête après le retrait soudain de cinq athlètes lors d'une rencontre d'athlétisme l'an dernier, mais aucun résultat de cette enquête n'a été divulgué.

En 2016, l'Agence mondiale antidopage a révélé qu'un athlète russe a offert un pot-de-vin à un membre d'une équipe antidopage, tandis qu'une autre athlète s'est sauvée d'un stade en plein milieu de sa course.