POLITIQUE
17/01/2018 16:44 EST | Actualisé 17/01/2018 16:44 EST

La Ville double les montants des rénovations au parc Jean-Drapeau

Les investissements annuels passent de 15 M$ à 33,4 M$.

PC

La Ville de Montréal doublera les montants accordés pour le maintien des structures du parc Jean-Drapeau. Les 18,4 M$ supplémentaires injectés par la Ville s'ajoutent aux importantes sommes consacrées aux projets d'envergure sur le circuit Gilles-Villeneuve et l'île Sainte-Hélène.

Jusqu'ici, la Ville consacrait 15 M$ annuellement pour la rénovation des bâtiments, des équipements et des aménagements extérieurs. C'est ce qui était prévu encore cette année et l'an prochain dans le Plan triennal d'immobilisations (PTI) de l'an dernier.

Or, selon les documents soumis au comité exécutif mercredi, la Ville souhaite hausser ce montant à 33,4 M$ cette année. Les investissements redescendront ensuite au niveau habituel.

«La Société doit réaliser ces travaux afin d'assurer la sécurité des sites et le bon déroulement des activités et événements», lit-on dans le sommaire exécutif soumis aux élus, sans explication supplémentaire à savoir pourquoi une telle augmentation est nécessaire en 2018.

Le HuffPost Québec a tenté d'obtenir des clarifications de la part du responsable des grands parcs de la Ville de Montréal, Luc Ferrandez. Celui-ci n'a pas répondu à notre demande d'entrevue.

Un parc en refonte majeure

Le parc Jean-Drapeau subit des transformations majeures présentement. L'administration de l'ex-maire Denis Coderre a lancé un important projet de réaménagement de l'île Sainte-Hélène afin d'y construire un important amphithéâtre naturel, entre autres infrastructures.

Ces travaux coûteront 73,4 M$. Ils prendront fin en 2019.

La Ville entreprendra aussi cet été un autre projet majeur, soit la construction de nouveaux paddocks pour le circuit Gilles-Villeneuve. Le projet doit rendre l'expérience plus agréable pour les spectateurs, les pilotes, les équipes sportives et les médias en regroupant en modernisant les structures.