NOUVELLES
17/01/2018 10:31 EST | Actualisé 17/01/2018 14:15 EST

La «pelle-grenouille» en renfort pour démanteler l'embâcle dans le quartier Duberger/Les Saules à Québec

Les travaux devront être effectués délicatement afin d'éviter un déplacement de l'eau qui pourrait inonder d'autres résidences.

Twitter Pompiers de Québec/@SPCIQ

Le travail de retrait des glaces s'est poursuivi mercredi à Québec dans le but de faciliter l'écoulement de la rivière Saint-Charles.

Samedi dernier, les eaux de la rivière ont inondé des rues et plusieurs résidences du secteur Duberger-Les Saules, chassant environ 70 personnes de chez elles.

Les équipes de la ville peuvent maintenant profiter d'une "pelle-grenouille" qui est arrivée vers 7h mercredi dans le secteur des travaux. Le travail à l'aide de ce nouvel équipement amphibie a été entrepris en matinée dans la rivière. Il permet de gruger l'embâcle de glace qui a causé le débordement de la rivière.

Dès qu'une portion de l'embâcle est grugée, les morceaux de glace sont ramassés et chargés sur des camions. On les transporte ensuite vers un site de dépôt de neige de la ville.

Michel Therrien, coordonnateur à la Sécurité civile pour la ville de Québec, a expliqué que l'opération était délicate et qu'elle prendra du temps. Il a précisé qu'il fallait procéder avec prudence pour éviter des glissements subis de l'embâcle. Il a assuré que les équipes allaient travailler sans arrêt, 24 heures sur 24, pour y arriver.