NOUVELLES
17/01/2018 13:26 EST | Actualisé 17/01/2018 17:52 EST

Deux Canadiens et deux Américains enlevés au Nigéria

Des hommes armés ont tué les deux policiers qui les escortaient.

Ottawa est au courant des informations selon lesquelles deux citoyens canadiens auraient été enlevés au Nigéria.

Le porte-parole d'Affaires mondiales Canada, John Babcock, a indiqué mercredi que le personnel consulaire au Nigéria est en contact avec les autorités locales pour obtenir plus d'information. M. Babcock a cependant précisé qu'il ne pouvait dévoiler plus de détails dans cette affaire, pour des motifs de protection de la vie privée.

Un porte-parole de la police, Mukhtar Aliyu, a quant à lui affirmé qu'un Canadien et un Américain avaient été enlevés mardi soir dans l'État de Kaduna, dans le centre du pays. Il a raconté que les deux policiers qui escortaient ces étrangers avaient été tués lors de la fusillade déclenchée par l'embuscade.

La confusion au sujet de la nationalité des otages serait liée à la possibilité que l'une des victimes détienne la double citoyenneté canadienne et américaine, selon John Babcock.

Mukhtar Aliyu a indiqué à l'Associated Press que les deux étrangers étaient partis de Kafanchan et se rendaient dans la capitale, Abuja, lorsqu'ils sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés.

Selon ce porte-parole, les otages sont des investisseurs qui installent des stations solaires dans des villages autour de Kafanchan, dans l'État de Kaduna.

M. Aliyu soutient que des membres des forces de sécurité, dont une escouade spécialisée dans les enlèvements, ont été déployés dans la région pour tenter d'arrêter les suspects et de libérer les otages en toute sécurité.

Les enlèvements contre rançon sont fréquents au Nigéria, particulièrement sur cette autoroute.

L'an dernier, deux archéologues allemands y ont été attaqués à bout portant avant d'être relâchés sains et saufs par leurs ravisseurs. En 2016, le haut-commissaire adjoint de la Sierre Leone avait été kidnappé sur cette même route.