NOUVELLES
16/01/2018 15:18 EST | Actualisé 16/01/2018 15:27 EST

Inondations: les sinistrés de Québec doivent prendre leur mal en patience

70 personnes sont toujours évacuées de leurs résidences.

Jean-nicolas Nault

Les sinistrés des inondations à Québec ont dû continuer de prendre leur mal en patience, mardi, alors que les autorités travaillaient toujours d'arrache-pied pour résorber la situation et leur permettre de regagner leur domicile.

Le porte-parole du Service de police de la Ville de Québec, Étienne Doyon, a confirmé en point de presse que la situation n'avait pas changé de ce côté et que 70 personnes demeuraient évacuées de leur résidence. Un total de 14 personnes ont par ailleurs été prises en charge par la Croix-Rouge au cours des derniers jours.

Du 11 au 15 janvier, 37 municipalités ont été touchées par des inondations causées par un redoux, de la pluie et des embâcles.

Le coordonnateur de la Sécurité civile à Québec, Michel Therrien, a toutefois précisé que le lac Saint-Charles, qui était sous surveillance 24 h sur 24, s'est maintenant stabilisé.

Aussi présent au point de presse, M. Therrien a expliqué que la période dite «hivernale» dans laquelle on est retombé fait en sorte qu'il est possible de conserver les valves du barrage fermées. Le coordonnateur précise que l'on note toujours un débit d'eau «relativement élevé», «mais rien de comparable à il y a deux jours, ce qui permet (aux équipes) de travailler».

M. Therrien ajoute que le travail de déglaçage des rues a été amorcé par les équipes des travaux publics, qui ont travaillé la nuit dernière. Le déglaçage des entrées privées des résidants est effectué au même moment, a-t-il indiqué.

Les sinistrés des inondations des 37 municipalités touchées auront droit à une aide du gouvernement provincial, a-t-on annoncé lundi.