DIVERTISSEMENT
15/01/2018 08:56 EST | Actualisé 15/01/2018 11:50 EST

Mark Wahlberg donne 1,5 million $ pour les victimes de harcèlement sexuel

L'acteur avait été payé 1500 fois plus que Michelle Williams pour re-tourner «All the Money in the World».

Mario Anzuoni / Reuters

L'acteur américain Mark Wahlberg a annoncé samedi faire don de 1,5 million de dollars aux victimes de harcèlement sexuel, après une polémique autour de son cachet pour le film All the Money in the World, plus de 1500 fois supérieur à celui de sa partenaire, Michelle Williams.

«Ces derniers jours mon cachet pour re-tourner (des scènes) de All the Money in the World est devenu un sujet de conversation important», a reconnu l'acteur le mieux payé au monde en 2017, avec 68 millions de dollars de revenus totaux, selon le magazine Forbes.

«Je soutiens à 100 % le combat pour la juste rémunération et je donne 1,5 million de dollars au fonds de défense juridique de (l'association) Time's Up au nom de Michelle Williams», a-t-il indiqué.

Ce montant correspond à ce qu'avait perçu le comédien de 45 ans pour retourner, dans l'urgence, des portions entières du film, afin que le réalisateur Ridley Scott en expurge Kevin Spacey.

Accusé d'agression sexuelle et de harcèlement par des dizaines d'hommes, ce dernier a été remplacé par Christopher Plummer.

Le cachet de Mark Wahlberg avait été comparé à celui touché pour la même prestation par Michelle Williams, qui avait accepté de ne recevoir que 80 dollars par jour, soit moins de 1000 dollars au total.

Ce rapport de 1 à 1500, révélé par plusieurs médias américains, a déclenché une vive polémique, en pleine tempête liée au statut des femmes à Hollywood, déclenchée par l'affaire Harvey Weinstein.

Les actrices Jessica Chastain, Amber Tamblyn et Mia Farrow se sont publiquement indignées de cette situation.

Le projet Time's Up a été lancé début janvier par un collectif de plus de 300 femmes de Hollywood pour lutter contre le harcèlement sexuel, aussi bien dans le milieu du cinéma que dans le reste du monde professionnel.

L'organisation s'est notamment dotée d'un fonds de soutien aux victimes du harcèlement qui prendra en charge leurs frais de justice.

Quelques jours seulement après le lancement du fonds, il avait déjà levé plus de 15 millions de dollars, l'objectif initial que s'était fixé Time's Up.

Outre le combat contre le harcèlement, le mouvement veut militer pour l'accession des femmes à des postes à responsabilité et pour des salaires égaux à fonctions équivalentes.

À voir également :