DIVERTISSEMENT
15/01/2018 16:50 EST | Actualisé 15/01/2018 16:50 EST

CBS demande à Sharon Stone si elle s'est déjà sentie «inconfortable» à Hollywood, elle pouffe de rire en réponse

«Pouvez-vous vous imaginer dans quelle business je me suis lancé il y a 40 ans?»

Le correspondant de CBS Lee Cowan a demandé à Sharon Stone dimanche si elle a déjà été mise dans une situation «inconfortable» à Hollywood.

Au départ, tout ce qu'elle a pu faire c'est rire.

«Vous riez, mais je ne sais pas si c'est un rire nerveux, ou un rire "vous-me-niaisez-bien-sûr-que-oui"?», a demandé Cowan lors de l'entrevue sur CBS Sunday Morning.

Stone lui a répondu qu'elle «avait tout vu» pendant sa carrière.

«J'ai été dans cette business pendant 40 ans, Lee. Pouvez-vous vous imaginer la business dans laquelle je me suis lancé il y a 40 ans?». a-t-elle soutenu. «Avec l'air que j'ai? De nulle part en Pennsylvanie?»

«Je ne suis pas venue ici avec une quelconque protection. J'ai tout vu.»

Stone est une des douzaines de femmes d'Hollywood qui a parlé publiquement à propos de leurs propres expériences d'agression sexuelle et d'harcèlement au lendemain des allégations contre les poids lourds de l'industrie comme Harvey Weinstein, Kevin Spacey, Matt Lauer et le réalisateur James Toback.

Stone, accompagnée de plusieurs actrices et acteurs, a récemment porté le noir aux Golden Globes pour protester contre le harcèlement à Hollywood.

Venturelli via Getty Images
Stone with her son, Roan Joseph Bronstein, at the Golden Globe awards on Jan. 7. 

Lors de l'entrevue avec CBS, Stone a affirme que les temps changent. De plus en plus de femmes sont «habilitées» à être simplement elles-mêmes.

«Nous avons été élevées pour accommoder les hommes, particulièrement dans ma génération», a-t-elle relaté. «Et les femmes ont si souvent perdu leur identité à celle des hommes avec qui elles sont. Elles changent même la façon qu'elles s'habillent et qu'est-ce qu'elles font pour s'adapter aux hommes de leur vie.»

«Nous commençons à reconnaître nos propres forces en tant que femmes et que nous n'avons pas à nous comporter comme les hommes pour être fortes ou importantes», a-t-elle ajouté.

Vous pouvez voir l'entrevue sur le site de CBS.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.