DIVERTISSEMENT
15/01/2018 15:40 EST | Actualisé 15/01/2018 15:45 EST

Alanis d'Occupation Double Bali a maintenant sa propre chaîne YouTube

Elle a publié sa première vidéo dimanche.

Facebook/Occupation Double

Alanis Desilets a beau avoir été la première participante à être éliminée d'Occupation Double Bali, ce n'est pas ça qui allait l'arrêter.

Depuis son retour de Bali, Alanis accumule les expériences comme les abonnés Instagram (elle en a 142 000 à ce jour!). La jeune femme de 21 ans accumulera aussi désormais les abonnés YouTube, parce qu'elle a lancé sa propre chaîne dimanche.

Alanis dit que sa voix et ses gestes l'énervent, donc elle a filmé sa première vidéo pas moins de trois fois! «Je me dis que je vais recommencer et que ça va être moins pire, mais c'est tout le temps pire. Je me dis c'est la dernière fois, c'est lui que je poste», annonce-t-elle en introduction.

Alanis note que si les gens pensent la connaître à travers Occupation Double, elle n'a pas vraiment montré qui elle était vraiment.

Dans sa vidéo, la jeune femme de Saint-Colomban explique plusieurs faits sur elle. On y apprend qu'elle adore le café et les joueurs de hockey, par exemple. Alanis adore aussi écrire, et elle écrit d'ailleurs à sa grand-mère.

Ce qu'elle n'aime pas? Les gens trop fancy, les gens qui parlent toujours de la météo, les gens malheureux et les gens qui regrettent, entre autres. Alanis dit aussi détester les chats.

Elle confie avoir fait des courses de moto pendant 10 ans avec sa famille et que «ça a vraiment forgé la petite fille avec un gros caractère que je suis».

La jeune femme révèle aussi que quand elle aime, elle aime vraiment. «Les gens qui me connaissent le savent», note-t-elle. Elle révèle avoir été en couple pendant 5 ans avec son ex, c'est-à-dire de 14 à 19 ans, et que c'était une première relation parfaite.

Alanis profite aussi de sa vidéo pour demander à ses fans des conseils de mémoire à court terme. «J'ai tellement de misère à me rappeler du nom des gens et je trouve ça tellement important de me souvenir des noms, mais c'est vraiment quelque chose que je veux travailler», révèle-t-elle.

En quelques minutes, on en sait déjà beaucoup plus sur Alanis Desilets.

La jeune femme ne sait pas à quelle fréquence elle va publier ni de quoi sa chaîne sera faite, mais elle encourage les gens à partager sa vidéo et à suivre sa chaîne YouTube.

À voir également: