NOUVELLES
14/01/2018 12:12 EST | Actualisé 14/01/2018 12:57 EST

«Shithole» projeté sur la façade de l'hôtel de Trump à Washington

Une référence aux mots racistes et vulgaires du président américain à l'encontre de Haïti et de certains pays d'Afrique.

Ravalement de façade pour le Trump International Hotel de Washington? Samedi 13 janvier au soir, certains passants ont constaté que le bâtiment, symbole de l'empire immobilier du président américain, était recouvert d'Emojis "caca" et d'inscriptions "Shithole."

Mais que les employés de la Trump Tower se rassurent, il ne s'agit pas de graffitis à enlever ou d'une nouvelle peinture murale à recouvrir. Non, cette "cure de jouvence", comme l'explique l'édition américaine du HuffPost est l'oeuvre de l'artiste Robin Bell qui utilise des vidéoprojecteurs pour faire passer ses messages.

"C'est un endroit de merde" a donc été projeté sur les marches de l'hôtel, dans un clin d'œil évident aux mots racistes et vulgaires du président américain à l'encontre de Haïti et de certains pays d'Afrique qu'il qualifiait de "pays de merde." Une inscription accompagnée d'un flot d'emojis caca, comme vous pouvez le voir ci-dessous tournées et partagée par Robin Bell.

Comme on le voit dans une diffusion Periscope, l'artiste a projeté un message plus long pour se moquer de Donald Trump et de ses partisans et a appelé les autres à s'opposer à la suprématie blanche. "Ce n'est pas normal", "rester vigilant" ou encore "#resister", "le président nous détourne de la politique qui nous fait du mal" peut-on lire.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir aussi: