NOUVELLES
12/01/2018 18:50 EST | Actualisé 12/01/2018 18:50 EST

Un versement de 90 millions $ aux membres de quatre Premières Nations au Manitoba

Ce jugement fait suite à une action collective déposée par les membres des Premières Nations de Lake St Martin, Dauphin River, Little Saskatchewan et Pinaymootang.

THE CANADIAN PRESS/Jonathan Hayward

Un juge a approuvé, vendredi, le versement de 90 millions $ aux résidants de quatre communautés autochtones du Manitoba qui ont été inondées il y a presque sept ans.

Ce jugement fait suite à une action collective déposée par les membres des Premières Nations de Lake St Martin, Dauphin River, Little Saskatchewan et Pinaymootang.

La poursuite alléguait que les membres des quatre Premières Nations avaient été forcés de quitter leurs demeures en 2011 lorsque le gouvernement du Manitoba avait fait dévier le cours de la rivière Assiniboine pour réduire les risques d'inondation de la ville de Winnipeg.

Les gouvernements fédéral et manitobain avaient accepté de payer 90 millions $ à un maximum de 7000 personnes, mais l'entente devait être approuvée par un magistrat.

Le juge James Edmond, de la Cour du Banc de la Reine à Winnipeg, a déclaré, vendredi, que l'entente était raisonnable et qu'elle permettait une résolution rapide du conflit.