NOUVELLES
12/01/2018 11:12 EST | Actualisé 12/01/2018 12:53 EST

Le policier de Québec Simon Beaulieu acquitté notamment de négligence criminelle à la suite de la mort d'un cycliste

Le juge a conclu à un malheureux et bête accident, qui s'explique notamment par une défectuosité mécanique.

Jean-nicolas Nault

Le policier Simon Beaulieu, du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), a été acquitté vendredi des accusations de négligence criminelle et de conduite dangereuse ayant causé la mort du cycliste Guy Blouin, le 3 septembre 2014, dans le quartier Saint-Roch.

Dans la lecture de son verdict au palais de justice de Québec, le juge René de la Sablonnière, de la Cour du Québec, a conclu à un "malheureux et bête accident" qui s'explique notamment par une défectuosité mécanique.

Guy Blouin, âgé de 48 ans, a été happé par la voiture de police de Simon Beaulieu qui s'était engagée à reculons sur la rue Saint-François.

L'avocat du policier, Maxime Roy, a salué la décision "fouillée, motivée et réfléchie" du juge, précisant que la défense a toujours soutenu qu'il s'agissait d'un accident.

Par voie de communiqué, le SPVQ réitère ses sympathies envers la famille et les proches de la victime. Il explique par ailleurs qu'il continue de bonifier et de poursuivre la formation en conduite automobile en situation d'urgence, afin d'assurer des interventions sécuritaires.

Une plainte avait également été déposée au Comité de déontologie policière relativement à cet évènement. Celle-ci avait été mise en suspens pendant le procès. Il est maintenant de la responsabilité du commissaire d'évaluer les suites du dossier.