NOUVELLES
11/01/2018 18:22 EST | Actualisé 11/01/2018 18:22 EST

Nouvelle démission à l'Enquête nationale sur les femmes autochtones

La directrice générale Debbie Reid, qui était en poste depuis trois mois, a quitté ses fonctions.

Capture/Twitter/@rc_autochtones

Une nouvelle démission secoue l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. La directrice générale Debbie Reid, qui était en poste depuis trois mois, a quitté ses fonctions jeudi.

«Comme il s'agit de questions personnelles, l'Enquête nationale ne commentera pas à ce sujet», a écrit l'équipe des communications de l'enquête dans un courriel à La Presse canadienne.

Mme Reid avait été nommée en octobre, trois mois après la démission de sa prédécesseure, Michèle Moreau, qui avait elle aussi cité des raisons personnelles pour expliquer son départ.

L'Enquête nationale a connu une vague de démission depuis le printemps dernier. Les commissaires se sont plaints de difficultés dues à la lenteur de la bureaucratie fédérale.

L'intérim à la direction générale sera assurée par l'actuel directeur des opérations, Calvin Wong. Les prochaines audiences sont prévues à Yellowknife du 23 au 25 janvier.

VOIR AUSSI: