DIVERTISSEMENT
10/01/2018 15:24 EST | Actualisé 10/01/2018 15:24 EST

Paul Haggis démissionne de son poste chez Artists for Peace and Justice

Après que quatre femmes l'ont accusé d'inconduite sexuelle.

Le cinéaste canadien Paul Haggis a démissionné de son poste de président du conseil d'administration de son organisation à but non lucratif Artists for Peace and Justice, après que quatre femmes l'ont accusé d'inconduite sexuelle.

L'organisation a précisé par communiqué avoir accepté sa démission le 4 janvier.

Susan Sarandon et Ben Stiller ont été nommés coprésidents du conseil à sa place.

Paul Haggis, qui vient de London en Ontario, a lancé l'organisation en 2009 afin d'offrir aux communautés les plus pauvres d'Haïti un accès à l'éducation et aux soins médicaux.

La semaine dernière, trois femmes ont allégué avoir été victimes d'inconduites sexuelles de la part de Paul Haggis. Ces allégations ont été faites après qu'une poursuite eut été déposée par une relationniste, qui accuse le cinéaste de l'avoir violée.

Le Canadien a nié l'allégation de viol dans une contre-poursuite, affirmant que la plaignante et son avocat avaient tenté de lui soutirer 9 millions $ US pour éviter la poursuite, ce qu'il a décrit comme de l'extorsion.

Artists for Peace and Justice tient un gala annuel à Toronto chaque année en septembre.

L'organisation a récolté des millions de dollars pour Haïti et construit la première école secondaire publique gratuite de Port-au-Prince, de même qu'un établissement postsecondaire.

«Le travail d'Artists for Peace and Justice, si essentiel pour le présent et l'avenir de milliers d'enfants en Haïti, fait partie de nos vies depuis des années», ont déclaré Susan Sarandon et Ben Stiller, mercredi, dans un communiqué commun.

La déclaration ajoute que l'organisation remercie Paul Haggis «pour sa vision et ses années de dévouement pour la cause».

L'avocat de Paul Haggis n'a pas immédiatement répondu à un courriel demandant ses commentaires, mercredi.