BIEN-ÊTRE
09/01/2018 14:06 EST | Actualisé 12/01/2018 16:28 EST

L'hilarante marque PONY se lance dans le lub (hum, non la beauté)!

Des produits «faits à la main avec (jus d') amour de Mr. Lonely» 😛

Courtoisie PONY

L'univers ludique, rigolo et souvent à caractère sexuel de la marque montréalaise PONY se transpose dans une nouvelle gamme de soins corporels.

Le personnage phare de la griffe, Mr Lonely, un sympathique pénis jaune, a inspiré les produits de beauté biologiques élaborés en collaboration avec l'entreprise québécoise Skog.

On retrouve dans la nouvelle gamme un gel de douche à la rose (le jizz - pour sperme - de Mr. Lonely), un savon au cèdre et pamplemousse parfait pour un «hand job», ou branlette en français, puis une lotion au chèvrefeuille pour passer du bon «temps avec soi-même». Tous les produits sont faits à base d'ingrédients naturels à Montréal et sont vendus 22$ en ligne.

Courtoisie PONY

Une verge bien aimée

«J'ai eu l'idée de mettre de l'avant le premier personnage que j'ai créé, Mr. Lonely, et de le rendre plus riche après être tombée en amour avec lui, nous révèle l'artiste et entrepreneure derrière PONY, Gabrielle Laïla Tittley. Et avec mon amie de chez Skog, on a pensé faire des produits inspirés de son love juice.»

Mr. Lonely avait été créé par PONY pour un événement célébrant le 30e anniversaire du AIDS Community Care Montreal (ACCM) - organisme communautaire anglophone pour la prévention du sida à Montréal - au Livart en octobre dernier.

«On voulait véhiculer qu'il est important de prendre soin de soi. C'est pour ça qu'il est joyeux. C'est quelque chose de prendre un symbole tabou, et qu'il ne soit ni trop drôle, ni trop vulgaire, mais juste bon», raconte Gabrielle.

Mr. Lonely est donc là pour rester, et non seulement sur votre peau avec la nouvelle gamme de soins corporels. Il prendra bientôt position à travers l'art et avec humour sur divers sujets, comme le consentement sexuel, nous assure l'illustratrice.

«Dans le contexte actuel (NDLR: plusieurs dénoncent l'inconduite sexuelle dont ils ont été victimes), j'ai beaucoup d'opinions face à ces enjeux et la façon avec laquelle je me sens la plus à l'aise de les exprimer, c'est à travers l'art. En formulant mes idées de façon ludique et sérieuse à la fois, j'espère arriver à transmettre mes réflexions de manière positive.»

VOIR AUSSI :

Beauté hommes : nos produits préférés