NOUVELLES
09/01/2018 17:23 EST | Actualisé 09/01/2018 17:23 EST

L'ex-entraîneur de ski Bertrand Charest fait appel de sa peine

Il avait demandé d'être libéré en attendant son appel, mais la Cour d'appel avait rejeté cette requête avant Noël.

Radio-Canada/Dessin de cour

L'ex-entraîneur de ski alpin Bertrand Charest fait appel de la peine de 12 ans de prison qui lui avait été imposée au terme de son procès pour agression sexuelle.

Son avocat, Antonio Cabral, l'a confirmé à La Presse canadienne mardi après-midi.

Bertrand Charest, qui a été reconnu coupable en juin d'avoir agressé sexuellement plusieurs adolescentes, avait déjà annoncé qu'il en appelait de son verdict en juillet.

Il avait demandé d'être libéré en attendant son appel, mais la Cour d'appel avait rejeté cette requête avant Noël.

L'ancien entraîneur de l'équipe canadienne junior de ski alpin féminine est incarcéré depuis son arrestation, le 11 mars 2015. Compte tenu de la détention provisoire, il doit encore purger sept ans et un peu moins de 10 mois.

Il avait initialement été accusé d'agression sexuelle et d'abus de confiance de 12 athlètes, âgées entre 12 et 18 ans, alors qu'il était en position d'autorité. En juin dernier, il a été reconnu coupable de 37 des 57 chefs d'accusation, pour des actes posés sur neuf des athlètes dans les années 1990.

VOIR AUSSI: