BIEN-ÊTRE
09/01/2018 14:39 EST | Actualisé 09/01/2018 15:04 EST

28 jours sans alcool pour la bonne cause!

De nombreuses personnalités québécoises participent au défi.

Courtoisie

Le 15 janvier, la Fondation Jean Lapointe - passionnément engagée dans la lutte contre la toxicomanie - lancera la 5e édition du Défi 28 jours sans alcool qui se déroule en février (autrement dit: février sans alcool) avec pour objectif: amasser un demi-million de dollars.

De nombreuses personnalités publiques dont Jonathan Garnier, Stéphanie Harvey, Les sœurs Stratis, Philippe Audrey Larrue-St-Jacques, Cheryl Besner, Jean-Philippe Wauthier soutiennent le mouvement.

Le but de l'opération?

Ce mouvement collectif invite les gens à prendre conscience de la place qu'occupe l'alcool dans leur vie tout en faisant le plein d'énergie en cessant sa consommation d'alcool durant le mois de février.

Il est possible de parrainer un participant ou de faire un don. Les fonds amassés permettront de sensibiliser 76 000 adolescents de 12 à 16 ans aux risques liés à la consommation d'alcool et de drogues et ainsi diminuer globalement la prévalence de ce problème au Québec.

Un 5e anniversaire, déjà!

À l'aube de la légalisation du cannabis, le Défi 28 jours sans alcool soulignera son 5e anniversaire avec une toute nouvelle plateforme de ludification qui soutien et engage les participants tout au long de leur défi, du jamais vu dans le monde de la philanthropie.

Les origines du mouvement

Le «28 jours sans alcool» est un mouvement collectif unique qui a vu le jour en 2013 lorsque deux jeunes professionnels ont décidé de cesser de boire pendant tout le mois de février. C'est sur la base de cette expérience qu'un comité a vu le jour au sein de la Fondation Jean Lapointe, avec comme objectif de commercialiser le défi pour amasser des fonds.