NOUVELLES
08/01/2018 11:02 EST | Actualisé 08/01/2018 11:02 EST

Oprah Winfrey songerait sérieusement à se présenter aux élections présidentielles en 2020

À en croire la popularité du mot-clé #Oprah2020, elle semble avoir beaucoup d'appuis.

Paul Drinkwater/NBC via AP

L'animatrice Oprah Winfrey pourrait-elle devenir la première présidente de l'histoire des États-Unis?

Selon deux amis proches de Winfrey qui se sont confiés à CNN, Winfrey songerait sérieusement à briguer la présidence lors des élections de 2020.

Les deux amis, qui ont requis l'anonymat, ont décidé de parler au média américain dans la foulée du discours inspirant de Winfrey lors des Golden Globes, dimanche soir.

Des proches de Winfrey l'encourageraient à se présenter, les deux sources ont-elle indiqué. L'une d'entre elles a mentionné que la réflexion de la célèbre animatrice a commencé il y a plusieurs mois. Elle n'a par contre pas encore pris de décision.

La course à l'investiture du parti démocrate se mettra en marche après les élections de mi-mandat de 2018.

#Oprah2020 déferle sur Twitter

À la suite de son discours mémorable lors de la cérémonie des Golden Globes, plusieurs partisans d'Oprah Winfrey et de nombreuses vedettes lui demandent maintenant de briguer la présidence des États-Unis.

La célèbre animatrice a accepté le prix Cecil B. DeMille en hommage à l'ensemble de son oeuvre. Il n'en fallait pas plus pour que le mot-clé #Oprah2020 déferle sur Twitter.

La comédienne Sarah Silverman a lancé «Oprah/Michelle 2020». L'acteur Leslie Odom a estimé qu'«elle (Mme Winfrey) présente (aux élections). Un nouveau jour se lève.»

Le partenaire de longue date de Mme Winfrey, Stedman Graham, a déclaré au Los Angeles Times qu'il «revient à la population» de décider si elle sera présidente, avant d'ajouter qu'elle «serait définitivement intéressée».

La foule habituellement endiablée a été réduite au silence et aux larmes par le discours de Mme Winfrey. Elle a raconté avoir vu l'acteur Sidney Poitier remporter un Oscar quand elle était enfant, puis elle a évoqué le mouvement #moiaussi.

Avec Associated Press.

À lire également: