NOUVELLES
07/01/2018 13:05 EST | Actualisé 07/01/2018 13:05 EST

Un chef de police accusé d'avoir essayé de soutirer des relations sexuelles d'une adolescente

L'adolescente était en fait un agent infiltré.

Westmoreland County Prison
Michael Diebold

Le chef de police Michael Diebold de Leechburg, en Pennsylvanie, croyait qu'il rencontrait une adolescente de 14 ans pour avoir des relations sexuelles après avoir arrangé une rencontre via une application de messagerie, selon le Pittsburg Post-Gazette. Diebold s'est vite rendu compte que l'adolescente était en fait un agent infiltré du bureau du procureur général, selon un communiqué de presse, avant de se faire arrêter par des policiers.

Il a été accusé de contact illicite avec une mineure ainsi que de tentative criminelle de commettre des relations sexuelles.

«Ce cas est particulièrement haineux parce que le criminel est un fonctionnaire public, qui a juré sous serment de protéger la communauté», explique le procureur général Josh Shapiro. «On a une tolérance zéro pour l'abus d'enfants et mon bureau va poursuivre n'importe quel délinquant dans la mesure la plus large de la loi, peu importe qui ils sont.»

Selon l'agent spécial Daniel Block, Diebold aurait publié des annonces dans les sections personnelles de sites web pendant les dernières années. «Diebold a admis qu'il savait que les contacts sexuels avec un enfant de 14 ans était incorrect et illégal et que sa vie était foutue», explique-t-il au Pittsburg Post-Gazette.

Diebold s'était marié en 2017 avec Danielle Reinke.

Il a été placé à la prison de Westmoreland County sous caution de 500 000 $. Une audience préliminaire est prévue pour 10 heures le 16 janvier prochain à Leechburg.