NOUVELLES
06/01/2018 08:22 EST | Actualisé 06/01/2018 08:22 EST

La station de radio CIBL met à pied tous ses employés jusqu'à nouvel ordre

La directrice de la programmation, la directrice générale ainsi que des animateurs sont touchés par cette annonce.

Facebook/CIBL

La radio communautaire de Montréal, CIBL, a mis à pied ses treize employés jusqu'à nouvel ordre, vendredi, en raison «d'une situation financière rendant impossible la poursuite des activités de l'organisation» selon le message envoyé aux employés.

La directrice de la programmation, la directrice générale ainsi que des animateurs sont touchés par cette annonce.

La lettre envoyée aux employés indique que le conseil d'administration tentera de recueillir les fonds nécessaires à la poursuite des activités et qu'un «comité de relance formé de membre du conseil d'administration et d'intervenants externes» cherchera des solutions pour relancer les activités.

En entrevue à La Presse canadienne, la vice-présidente du conseil d'administration de CIBL, Lise Millette, a qualifié cette décision de difficile, mais inévitable:

«On a dû prendre cette décision difficile là, après avoir évalué toutes les options sur la table. Même après avoir essayé de repousser cette option-là, on n'a pas eu le choix d'en venir à procéder à des mises à pied temporaires.»

La direction de la radio et les membres de la direction doivent rencontrer les employés lundi.

Cette annonce survient quelques semaines après que le directeur en poste ces deux dernières années, Arnaud Larsonneur, ait démissionné.

Ce n'est pas la première crise que CIBL traverse, mais il semble que la station de radio communautaire vit des difficultés financières sans précédent.

«Aujourd'hui, plus que jamais, si les gens aiment CIBL, s'il y a des gens qui sont passés par CIBL, qui ont commencé leur carrière à CIBL, c'est le temps de donner un coup de pouce», a affirmé Lise Millette.

CIBL, qui est entrée en ondes en 1980, a quitté le quartier Hochela-Maisonneuve en 2012 pour aménager dans un édifice érigé angle St-Laurent et Ste-Catherine, en plein coeur du Quartier des spectacles à Montréal, une décision qui a alourdi les charges de la radio.

Au fil des ans, plusieurs personnalités du paysage médiatique québécois ont développé leurs talents dans cette station, notamment Jean-René Dufort, Monique Giroux, Rock et Belles Oreilles, Marie-France Bazzo et Bruno Blanchet.