NOUVELLES
04/01/2018 17:29 EST | Actualisé 04/01/2018 17:29 EST

Wall Street finit à des records, le Dow Jones au-dessus de 25 000 points

Un rapport positif sur l'emploi aux États-Unis.

Wall Street a terminé à des records jeudi, le Dow Jones clôturant pour la première fois au-dessus des 25 000 points après un rapport positif sur l'emploi aux Etats-Unis.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, a pris 152,45 points, à 25 075,13 points (0,61%).

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 12,38 points, à 7 077,91 points (+0,18%).

L'indice élargi S&P 500 s'est apprécié de 10,93 points, à 2 723,99 points (+0,40%).

"Les investisseurs poursuivent leur vague d'achats engagée au premier jour de l'année mardi, dans le sillage des données macroéconomiques qui ont déjà permis une forte hausse des indices en 2017", a réagi David Levy de Republic Wealth Advisors.

A la veille des très attendues statistiques sur l'emploi en décembre, les créations d'emplois dans le secteur privé ont bondi, selon l'enquête mensuelle de la société de services informatiques ADP publiée jeudi, le secteur privé créant 250 000 nouveaux postes après 185 000 en novembre.

"Chaque mois les indicateurs économiques se maintiennent au beau fixe et nous n'anticipons pas de changement pour le moment", a expliqué M. Levy.

Le Dow Jones a ainsi franchi la barre des 25 000 points alors qu'il avait déjà franchi les 24 000 points il y a seulement un peu plus d'un mois.

"Mathématiquement, plus l'indice progresse, plus les seuils sont faciles à franchir. Le passage de 24 000 à 25.000 points ne représente qu'une hausse de 4,17%", a tempéré M. Levy.

Les valeurs financières se sont taillées la part du lion au sein des 11 secteurs qui composent le S&P 500, avançant de 0,94%.

Les données sur l'emploi "mettent l'accent sur un renforcement de l'économie et inévitablement sur les prochaines hausses des taux d'intérêt de la Fed" favorables aux banques, a indiqué David Levy.

Engagée dans un processus de normalisation monétaire, la banque centrale américaine a prévu d'augmenter trois fois ses taux cette année.

Le marché obligataire était mitigé: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,453%, contre 2,447% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans reculait à 2,784%, contre 2,786% la veille.