BIEN-ÊTRE
02/01/2018 12:16 EST | Actualisé 02/01/2018 12:34 EST

Mois sans alcool: 9 réponses à ceux qui vous achalent

Tourlou! 👋

Tim Newman

Certains préfèrent faire le mois sans alcool en février parce qu'il est moins long, mais d'autres commencent dès le lendemain du Nouvel An.

Mais ceux qui ont décidé de commencer l'année du bon pied avec un janvier sans alcool ou "dry January" en anglais savent qu'il est impossible de passer à côté des amis qui tentent de vous faire flancher.

Si vous vous êtes déjà fait demander plus de fois pourquoi vous ne buvez pas qu'on vous a souhaité "bonheur, santé et prospérité", écoutez-nous. Voici une sélection de réponses hypothétiques à fournir à la bande d'ivrognes qui vous entoure.

1. Insultez-les.

"Pourquoi es-tu aussi gossant?"

2. Devenez arrogant.

"Je suis tellement l'fun que je n'ai pas besoin d'alcool, moi"

3. Donnez-leur une bonne raison (mais seulement si vous les aimez bien).

"Je me suis toujours dit que ça serait facile, alors je regarde si je peux réellement le faire"

4. Faites-les sentir stupide d'avoir demandé.

"Ouf, tu es lourd!"

5. Changez de sujet.

"Je me suis acheté des nouveaux pantalons de yoga."

6. Faites pitié.

"Je suis pauvre. J'ai dépensé trop d'argent en alcool. Arrête de m'ennuyer."

7. Faites-leur regretter d'avoir demandé.

"Savais-tu que l'alcoolisme raccourcit ton espérance de vie de près d'une décennie?" Continuez à divaguer sur les faits relatifs à la santé et la consommation d'alcool pendant cinq heures.

8. Faites de la psychologie inversée à deux cennes.

"Pourquoi bois-tu, hein?"

9. Quittez. Juste, allez-vous-en.

"Boy, bye."

Ce texte intialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été adapté de l'anglais.

VOIR AUSSI :