NOUVELLES
02/01/2018 12:19 EST | Actualisé 02/01/2018 12:19 EST

Les PDG canadiens ont gagné le salaire moyen annuel d'un travailleur le matin du 2 janvier

Et leurs salaires sont à la hausse, augmentant l'écart entre les riches et les pauvres.

denozy via Getty Images

Depuis 11h mardi matin, le PDG canadien moyen a gagné le salaire annuel d'un travailleur, selon un nouvelle étude.

Le rapport annuel du Canadian Centre for Policy Alternatives (CCPA) sur les salaires des hauts dirigeants démontre que les salaires des PDG sont à la hausse, augmentant l'écart entre les riches et les pauvres. L'étude se base sur les payes des PDG en 2016.

«Les PDG canadiens rapportent encore à la maison des compensations comme avant la crise de 2008, amenant l'écart entre les plus hauts dirigeants et le travailleur moyen à des hauteurs jamais vues», est-il écrit dans le rapport.

«Les critique les plus fortes» de la hausse du salaire minimum

Le travailleur au salaire minimum prendra un mois et demi pour atteindre le salaire d'une heure du dernier PDG à faire le top-100.

L'Ontario et l'Alberta prévoient augmenter leur salaire minimum à 15$ de l'heure. Mais à ce taux, il faudrait au travailleur encore un mois pour accumuler une heure du salaire du 100e PDG de la liste des mieux payés.

Économiste senior et auteur du rapport du CCPA, David Macdonald a signalé que les PDG étaient parmi «les critiques les fortes» de la hausse du salaire minimum, alors que les cadres les mieux payés gagnaient des salaires «brisant des records».

Les PDG font 316 fois plus que quelqu'un qui gagne 15 $ de l'heure.- David Macdonald, Économiste senior du CCPA

«Si les actionnaires peuvent se permettre les hausses de salaires des PDG, ils devraient soutenir les hausses à la base aussi.»

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.