NOUVELLES
02/01/2018 16:54 EST | Actualisé 02/01/2018 16:54 EST

Au moins 9,5 M$ pour déconstruire l'ancien hippodrome de Montréal

Le choix de l'entrepreneur n'est pas encore arrêté

La déconstruction de l'ancien hippodrome de Montréal coûtera entre 9,5 M$ et 13,2 M$, selon les résultats de l'appel d'offres lancé par la Ville en novembre dernier.

La Ville de Montréal tente depuis de nombreuses années de remplacer les installations hippiques situées dans l'extrême nord-ouest de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. Elle souhaite y voir un développement immobilier mixte qui comprendrait au moins 5000 logements.

Montréal s'est donnée deux ans pour déconstruire le site afin de le revendre à un promoteur immobilier. Les soumissions varient entre 9,5 M$ et 13,2 M$, selon les données du Système électronique d'appels d'offres du gouvernement du Québec. La valeur de l'évaluation municipale n'a pas été dévoilée.

Le comité exécutif de Montréal n'a pas encore choisi l'entreprise qui remportera le contrat. La prochaine réunion du comité exécutif aura lieu le 10 janvier, jour d'adoption du budget.

Le projet de redéveloppement de l'ancien hippodrome a stagné pendant plusieurs années, mais il a repris du galon en 2017 lorsque le gouvernement du Québec a enfin cédé le terrain à la Ville, cinq ans après en avoir fait l'annonce.

La Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges (CDC-CDN) a proposé un projet mixte qui limiterait la place de l'automobile et réserverait 2500 unités pour du logement social. L'ex-maire Denis Coderre proposait plutôt une part de 30% pour le logement social.

La nouvelle mairesse Valérie Plante a promis d'exiger 20% de logements sociaux, 20% de logements abordables et 30% de logements familiaux dans tout grand projet résidentiel. Elle souhaite aussi réserver un terrain pour une nouvelle école dans ce secteur.

Après la déconstruction du site, la Ville devra décontaminer certaines parties du sol. Selon le plan dévoilé en 2012, le projet choisi devra passer par l'Office de consultation publique de Montréal avant de pouvoir aller de l'avant.

Selon la dernière évaluation foncière, le site vaut 52,8 M$. La Ville espère que son réaménagement ferait passer la valeur foncière à près de 2 G$.