NOUVELLES

La Slovénie prend le contrôle d'une baie à la souveraineté contestée

En juin, la Cour permanente d'arbitrage de La Haye a attribué plus des deux-tiers de la baie de Piran à la Slovénie.

30/12/2017 11:40 EST | Actualisé 30/12/2017 11:40 EST
AFP Contributor via Getty Images

La Slovénie n'a signalé aucun incident majeur samedi pour le premier jour d'exercice de sa souveraineté sur la baie de Piran, en mer Adriatique, conformément à un arbitrage international que conteste la Croatie.

En juin, la Cour permanente d'arbitrage de La Haye a attribué plus des deux-tiers de la baie de Piran à la Slovénie, dans le but de mettre un terme à un contentieux remontant à l'éclatement de la Yougoslavie il y a vingt-cinq ans.

La Cour d'arbitrage avait fixé à samedi la date d'entrée en vigueur de sa décision. Mais la Croatie, qui revendique la moitié de ce territoire maritime, a refusé l'arbitrage.

Tôt samedi matin, trois navires de pêche croates sont entrés dans les eaux attribuées à la Slovénie par la Cour. Ils étaient accompagnés par des bateaux de patrouille de la police croate, ont rapporté les autorités slovènes. Une fois identifiés, les pêcheurs ont été invités à quitter la zone, sous la menace d'une amende.

Les autorités croates ont expliqué que ces bateaux étaient en train de remonter leurs filets laissés la nuit précédente, et qu'ils sont repartis une fois la manoeuvre terminée.

"Nous supervisons le territoire maritime slovène et contrôlons parfaitement la situation," a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de l'Intérieur slovène, Bostjan Sefic.