NOUVELLES

Israël souhaite nommer une station de train en l'honneur de Donald Trump

Après la Trump Tower, la Trump Station?

27/12/2017 09:13 EST | Actualisé 27/12/2017 09:13 EST
Carlos Barria / Reuters

JÉRUSALEM — Le ministre israélien des Transports va de l'avant avec le projet de prolonger la ligne de train haute vitesse de Jérusalem jusqu'au mur des Lamentations et prévoit nommer l'une des futures stations en l'honneur du président américain Donald Trump.

Le plan de Yisrael Katz prévoit la construction de deux stations sous terre et l'excavation d'un tunnel de trois kilomètres sous le centre-ville et la vieille ville de Jérusalem.

Un porte-parole du ministère des Transports, Avner Ovadia, a précisé que, s'il est approuvé, le projet devrait coûter plus de 884 millions $ et sa réalisation devrait s'étirer sur quatre ans.

Le ministre a expliqué qu'il souhaitait nommer l'une des stations en l'honneur du président Trump puisque celui-ci a pris «une décision courageuse et historique en reconnaissant Jérusalem en tant que capitale d'Israël».

Le tracé de ce nouveau train suscitera fort probablement les critiques de la communauté internationale, qui ne reconnaît pas la souveraineté de l'État d'Israël sur Jérusalem-Est et sur la vieille ville de Jérusalem.

VOIR AUSSI :