DIVERTISSEMENT
24/12/2017 16:56 EST | Actualisé 24/12/2017 16:56 EST

Les admirateurs de Wolverine veulent lui ériger une statue à Fort McMurray

Le ministre albertain du Tourisme aime bien l'idée.

CP/AP/20th Century Fox, Ben Rothstein

En 2016, un brasier connu sous le nom de «la Bête» avait forcé l'ensemble des 80 000 résidants de Fort McMurray à abandonner leur foyer et maintenant, les amateurs de bande dessinée demandent que la statue d'une autre «bête» soit érigée pour rendre hommage à la résilience de cette ville de l'Alberta.

Selon Marvel Comics, le personnage de Wolverine, un mutant aux sens surhumains avec la capacité de guérir de n'importe quelle blessure, est un personnage originaire du nord la province.

La gérante de la boutique de bandes dessinées et d'objets de collection Nerdvana, à Fort McMurray, voit l'idée d'un bon œil.

«Il est très tenace, il est originaire du nord de l'Alberta et il peut se régénérer après avoir subi d'immenses dommages. Il m'apparaît bien sûr comme un hommage approprié», explique Ashley Laurenson.

Son conjoint et elle, de même que leur chat «très affolé» n'avaient pas fait exception à la règle lors des incendies de forêt et avaient dû quitter la ville.

Mme Laurenson rapporte que les bandes dessinées et les romans illustrés portant sur Wolverine n'ont jamais le temps de prendre la poussière sur les étagères.

«Fort McMurray héberge beaucoup plus de ''nerds'' que les gens ne le croient, souligne-t-elle. Certains pensent que c'est une idée ridicule, mais je connais des centaines de personnes à qui j'ai parlé dans la ville qui sont super enthousiastes à l'idée d'avoir une statue de Wolverine.»

Le projet a pris naissance sous forme de blague lorsque la Ville d'Edmonton se penchait sur la possibilité de financer un nouvel amphithéâtre pour son équipe de la Ligue nationale de hockey. Brian Labelle, un citoyen, avait alors lancé une pétition pour réclamer qu'on construise plutôt une statue à l'effigie de ce membre des X-Men afin de revitaliser le centre-ville.

Son ami Sameer Singh a repris le flambeau et lancé une campagne de financement pour que la statue de bronze soit offerte à la ville de Fort McMurray.

«Ça a pris la forme d'une vision de faisons quelque chose de vraiment cool et unique et redonnons à une communauté qui a besoin d'un coup de main», explique Brian Labelle.

Il rappelle que plusieurs autres villes ont une telle mascotte. Wolverine pourrait même attirer des touristes, croit-il.

«Il y a une statue de Captain America au zoo de Brooklyn, une statue de Hulk à la bibliothèque de Chicago et une statue de Robocop est en train d'être construite à Détroit», a-t-il illustré.

«Je suis certain que si les gens venaient en ville pour le Comic Expo d'Edmonton ou même pour celui de Calgary, ça pourrait être un petit détour amusant et l'occasion de voir une partie de l'Alberta.»

Le ministre albertain du Tourisme aime bien l'idée.

«Les gens de la région de Wood Buffalo constituent une source d'inspiration avec le même esprit indomptable et la même capacité presque surhumaine à se remettre de l'adversité que leur alter ego, a soulevé Ricardo Miranda. J'ai hâte de voir la décision de la communauté sur ce projet.»

Le maire de Fort McMurray, Don Scott, s'est pour sa part étonné de la proposition.

«Je croyais que j'avais tout entendu, a-t-il raillé. Mes collègues du conseil municipal sont assez désireux de voir en quoi consiste le plan exactement. Il y a beaucoup de règles sur ce qui se trouve sur les routes et où les choses sont placées, donc je dois voir le plan global avant de pouvoir vraiment me prononcer là-dessus.»

M. Singh reconnaît qu'on ne verra pas la statue achevée de si tôt, d'autant plus que l'autorisation de Marvel serait requise.

Ni l'acteur qui l'incarne, Hugh Jackman, ni Marvel n'ont répondu aux demandes d'entrevue de La Presse canadienne.

La Ville de Regina a tenté sans succès de se doter d'une statue de Deadpool l'an dernier. Le personnage, joué par l'acteur canadien Ryan Reynolds, indique pendant le film éponyme qu'il est originaire de la capitale de la Saskatchewan.