BIEN-ÊTRE
23/12/2017 16:32 EST | Actualisé 23/12/2017 16:35 EST

Une membre de la famille royale britannique s'excuse de son choix de bijoux

La princesse Michael de Kent a porté une broche à l'effigie d'une femme noire pendant un dîner de Noël avec la famille royale.

Christophe Karaba / Reuters

Une membre de la famille royale britannique s'est excusée d'avoir porté un accessoire à connotations racistes lors d'un dîner de Noël organisé au Buckingham Palace plus tôt cette semaine.

La princesse Michael de Kent, 72 ans, a participé à l'événement en portant une broche à l'effigie d'un buste miniature d'une femme africaine embelli avec des bijoux.

Ce choix de mauvais goût était encore pire parce que Meghan Markle, la fiancée de Prince Harry qui est à moitié blanche et à moitié noire, était une invitée au dîner.

L'événement souligne la première fois que Markle, qui va devenir la princesse Henry de Wales après son mariage avec Prince Harry en Mai, a rencontré plusieurs membres de la famille royale élargie, selon People.

Dans une déclaration à People et au Daily Mail, un porte-parole de Princesse Michael a expliqué que la broche était un cadeau qu'elle avait porté «plusieurs fois auparavant.»

«La princesse est très désolée et bouleversée que ça a offensé les gens», peut-on lire dans une déclaration.

MARK CUTHBERT VIA GETTY IMAGES
Un gros plan de la broche.

«Est-ce que quelqu'un a remarqué la broche que Princesse Michael de Kent porte? Vraiment? #MeghanMarkle rencontre officiellement la famille royale et elle est accueillie ainsi? #racisme», a tweeté @girl_ninja.

L'imagerie portée par Princesse Michael est un style d'art européen connu en tant que «blackamoor», un style qui date du seizième siècle. Il représente les corps et les visages de personnes à la peau foncée de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, selon New York University.

Le style d'art est maintenant considéré daté, offensant et une fétichisation des personnes noires, qui implique souvent le fait de romancer l'esclavage.

D'ailleurs, la griffe Dolce & Gabbana avait fait face à des critiques virulentes après qu'elle ait lancé une collection mettant en vedette des imprimés et des boucles d'oreille dans le style.

«L'imagerie blackamoor en général reflète les tendances dans les arts décoratifs qui rappellent l'histoire des esclaves en Europe et la manière dérangeante dans laquelle la culture de luxe d'Europe objectifiait les corps noirs en tant que simples ornements», avait écrit le site de nouvelles The Root à propos de la collection controversée en 2012.

Si la déclaration de Princesse Michael suggère qu'elle ne voulait pas offenser quiconque avec sa broche, le dîner de Noël n'est pas la première fois qu'elle s'est fait accuser de manquer de sensibilité.

En 2004, lorsqu'elle était dans un restaurant à New York, elle aurait crié à une table de noirs «retournez aux colonies», selon The New York Times.