POLITIQUE
23/12/2017 10:30 EST | Actualisé 23/12/2017 13:48 EST

Valérie Plante se félicite d'un «premier mois très rempli»

Assermentée le 16 novembre, son administration a notamment annulé la tenue de la Formule électrique et levé l'interdiction des chiens de type pitbull.

PC/Ryan Remiorz

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a ouvert les portes de l'hôtel de ville à tous les citoyens samedi à l'occasion des Fêtes.

En mêlée de presse avant de rencontrer la population en compagnie de son époux, Pierre-Antoine Harvey, de la présidente du conseil municipal, Cathy Wong et d'autres élus, elle s'est félicitée d'un "premier mois très rempli" depuis son entrée en poste.

Assermentée le 16 novembre, son administration a notamment annulé la tenue de la Formule électrique et levé l'interdiction des chiens de type pitbull.

Valérie Plante se réjouit d'avoir rapidement accusé un contraste avec son prédecesseur, Denis Coderre, sur le plan de la transparence. Elle dit avoir rapidement mis en place des mesures "toutes simples, mais efficaces" pour ce faire, comme le rétablissement du registre des visiteurs à l'hôtel de ville.

Parmi ses priorités pour l'année à venir, elle cite l'habitation, le réaménagement de la rue Sainte-Catherine et la mobilité. Un appel d'offres sera lancé en janvier pour l'achat de 300 nouveaux autobus et la ligne rose demeure dans la ligne de mire de la nouvelle administration.

Pour l'instant, la première mairesse de la métropole dit profiter de son cadeau de Noël reçu d'avance: "cette confiance que les Montréalais et Montréalaises (lui) ont donnée".