NOUVELLES
23/12/2017 16:16 EST | Actualisé 23/12/2017 16:16 EST

Allégations d'inconduite sexuelle contre le producteur de Crystal Castles

Shane Bernard a écrit que les plaignants propageaient "des mensonges pour leur propre intérêt et des avantages financiers".

FilmMagic

La police de Toronto confirme que le musicien Ethan Kath, le producteur et parolier du groupe Crystal Castles, fait l'objet d'une enquête de l'Unité des crimes sexuels.

L'agente Allyson Douglas-Cook a dit qu'elle ne pouvait pas partager d'autres informations sur l'enquête, mis à part le fait qu'elle est en cours, afin de protéger la vie privée des plaignants.

Le représentant juridique d'Ethan Kath, dont le nom de naissance est Claudio Palmieri, a affirmé dans une déclaration écrite que son client n'avait jamais "participé à des gestes avec quiconque n'ayant pas l'âge du consentement".

Shane Bernard a écrit que les plaignants propageaient "des mensonges pour leur propre intérêt et des avantages financiers".

L'ancienne comparse de M. Kath, Alice Glass, a partagé un long message au mois d'octobre, dans lequel elle l'a accusé de l'avoir agressée. La police n'a pas confirmé que ce message était lié à l'enquête.

Alice Glass a allégué sur son site internet qu'Ethan Kath l'avait agressée de l'âge de 15 ans jusqu'à 25 ans.

Elle l'accuse d'avoir été manipulateur et contrôlant pendant une relation qui aurait été marquée par des relations sexuelles non consensuelles, ainsi que des abus émotionnels et physiques.

Alice Glass dit avoir été inspirée par "les nombreuses femmes courageuses" qui ont récemment dénoncé leurs agresseurs.

"Quitter Crystal Castles a été la décision la plus difficile que j'ai eue à prendre; ce groupe était tout pour moi. Ma musique, mes performances et mes admirateurs étaient tout ce que j'avais dans le monde. J'ai laissé cela tomber et je suis repartie à zéro non pas parce que je le voulais, mais parce que je devais le faire", a-t-elle écrit.

"Aussi difficile que c'était, je savais que mon départ serait l'une des meilleures décisions de ma vie. Cela m'a pris des années à me remettre de presque dix ans d'abus, de manipulation et de contrôle psychologique. Je suis encore en train de m'en remettre."